CD Projekt sait que les fans de Witcher ne leur pardonneront pas s’ils abandonnent la franchise

Publié il y a 32 mins

CD Projekt a joué coy avec ce qui est à venir maintenant que The Witcher 3 est terminé. Bien sûr, nous savons que Cyberpunk 2077 est sur le chemin, mais nous avons été laissés avec un peu plus d’un teaser vague mettant en vedette une mystérieuse femme android. Mais le PDG Adam Kiciński vient de dévoiler quelques détails sur les projets futurs de CD Projekt.

Découvrez tous les meilleurs RPG sur PC.

Basé sur la traduction d’un entretien avec le site financier polonais Strefainwestorow par ResetEra, Kiciński affirme que Cyberpunk sera beaucoup plus grand et de meilleure qualité que The Witcher 3, ce qui serait un exploit impressionnant. Il y a peu de détails supplémentaires au-delà de cela, et Kiciński ne confirmerait même pas ou ne nierait pas si le jeu serait multijoueur. Mais il dit que l’équipe est satisfaite de la forme actuelle du jeu et est impatiente de le montrer.

Bien qu’il y ait peu de choses à dire sur Cyberpunk, il y a quelques détails intéressants sur The Witcher. Le troisième match était en effet la fin d’une trilogie, et il n’y a pas de plans pour un quatrième jeu dans la même série, mais il est certainement possible que nous verrons différents jeux dans le monde du Witcher aller de l’avant. CD Projekt a toujours les droits sur la franchise, et Kiciński dit que les fans – et les investisseurs – ne leur pardonneront pas si le studio l’abandonne complètement.

Alors que CD Projekt est l’un des partisans les plus prolifiques du jeu traditionnel à un seul joueur, Gwent est leur entrée dans les jeux en tant que modèle de service. Il a servi de leçon sur la création de jeux multijoueurs, et a été conçu pour une intégration profonde dans GOG Galaxy sur PC et sur d’autres plateformes, y compris certaines qui n’ont pas encore été annoncées. 2017 a été sur l’équilibre du gameplay de Gwent, tandis que 2018 verra l’introduction de nouvelles fonctionnalités et une plus grande poussée marketing.