APERÇU EXCLUSIF: Rencontrez le premier ninja féminin du MI-6 dans NINJA-K # 4

Le 14 février 2018, Valiant publieraNinja-K # 4. L’histoire, qui se concentre sur les membres d’un «programme Ninja» MI-6 dissimulé dans les années 1970 en Grande-Bretagne, prend une toute nouvelle dimension lorsque l’organisation active leur première femme agent, Ninja-G. Découvrez le premier aperçu exclusif de Comics Beat sur l’œuvre d’art dynamique de Juan Jose Ryp pour la série après le saut.

NINJA-K # 4

Écrit par CHRISTOS GAGE

Art par JUAN JOSÉ RYP avec ARIEL OLIVETTI

Cover A par CAFU

Couverture B par ADAM POLLINA

Variant Cover par ROBERTO DE LA TORRE

Ninjak Icon Variant par JUAN JOSÉ RYP

Un nouveau point de départ! A partir des fichiers classifiés de la Reine … Entrez: NINJA-G!

Au plus fort de la Grande-Bretagne des années 1970, le «programme Ninja» du MI-6 vient d’activer sa première femme: NINJA-G! Alors que l’instabilité financière étreint la nation et que l’anarchie se répand dans les rues, la nouvelle recrue ninja du MI-6 peut-elle résister à un flot continu de doubles agents, de doubles croix et d’États-nations qui l’emmèneront dans les couloirs coins sévères du bloc soviétique? L’espérance de vie d’un agent ninja n’est jamais longue … mais comment et pourquoi les missions de NINJA-G ont-elles encore un impact sur la chasse à l’homme mortelle de Ninjak dans les temps modernes? Et son héritage pourrait-il avoir le secret pour décoder les meurtres des derniers membres survivants du programme Ninja – avant que Colin King ne soit rayé de la liste une fois pour toutes?

Apprenez l’histoire cachée des guerriers du froid de Valiant en tant qu’écrivain de renom Christos Gage (Netflix’sDaredevil) et l’artiste invité spécial Juan José Ryp (BRITANNIA), débriefing avec un point de saut essentiel et autonome pour le thriller de super-espionnage chargé d’espionnage que Entertainment Weekly qualifie de «frais et excitant»!

3,99 $ | 40 pages | T + | En vente le 14 FÉVRIER

Alex est le rédacteur en chef de la bande dessinée Beat. Il est également éditeur de bande dessinée freelance avec des crédits précédents chez Papercutz. Il vit et respire la vie en ville et a une passion désagréablement intense pour la mode et la nourriture instagrammable. De plus, il n’a pas d’âme et donc Pharah.