Ed Boon parle d’esports et de l’évolution des jeux de combat

Les jeux de combat sont une partie importante du paysage d’Esports et leur longévité les rend idéaux pour diverses ligues et tournois.

NetherRealm Studios, l’équipe derrière leCombat morteletInjusticeséries, ont participé à des tournois pendant des années.Mortal Kombat Xen vedette dans les tournois ESL et il y avait des promotions CW sur le jeu. Le dernier studio,Injustice 2,qui a fait sensation récemment, télévisé sur TBS pour les Championnats du Monde ELEAGUE.

Nous avons eu la chance d’établir des relations avec certaines de ces organisations qui organisent ces [tournois] “, a déclaré Ed Boon, directeur artistique de NetherRealm, à Player.One. “Le fait queInjusticeest un jeu de combat, il est un peu plus facile pour le public de savoir ce qui se passe, car il y a deux personnages à l’écran et … en gros, celui qui épuise le compteur d’énergie gagne. Par opposition à un MOBA, où il y a tout un tas de personnages et d’effets à la fois. Les jeux de combat se prêtent à être un peu plus digeste. “

Cette simplicité est ce que Boon attribue à l’essor des jeux de combat dans Esports, en le comparant à un autre sport de spectateur mettant en scène deux concurrents.

“Les jeux de combat en général, il y a un large éventail de complexités, mais la simplicité des jeux de combat, je dessine des parallèles à la boxe”, a déclaré Boon. “Il ya deux boxeurs dans le ring, et tout le monde peut comprendre quel boxeur gagne à certains points en fonction de ce que vous voyez, basé sur la punition qui est infligée. Je pense que les jeux de combat sont similaires à ça. Maintenant, quand il s’agit de gameplay, je pense qu’ils vont dans la complexité, mais certainement du point de vue des spectateurs, ils peuvent facilement digérer l’action qui se passe. “

Les jeux de combat n’étaient pas toujours aussi simples. Retour dans les jours de 8 bits des années 90, des jeux commeCombat morteletcombattant de rueétaient strictement en 2D. Au fur et à mesure que les consoles et les jeux devinrent plus avancés, le genre tenta de s’adapter mais, dans le même temps, excluait une partie de son public.

“De mon point de vue … il y avait une période de temps où les jeux de combat devenaient trop complexes. La quantité de pratique et de compétence et la dextérité qui était exigé trop élevé pour le joueur moyen. Et je pense que cela faisait partie de la raison pour laquelle les intérêts de certaines personnes se sont détournés d’eux. Autour de l’époque deMortal Kombat 9etStreet Fighter IV,ils sont retournés en 2D et sont devenus plus accessibles aux joueurs. Ces jeux ont ouvert la voie à une résurgence. “

NetherRealm a été à la pointe de cette résurgence de jeu de combat, en commençant par le susmentionnéMortal Kombat 9en 2011, tout le chemin jusqu’àInjustice 2en 2017.

Les titres de NetherRealm ont ajouté des éléments tels que des modes d’histoire élaborés et un mode solo toujours changeant qui maintiennent les joueurs engagés et sont devenus des standards de l’industrie pour le genre.

“Nous sommes très heureux de la façon dont nos jeux ont fonctionné et de ce que nous avons fait avec les jeux de combat”, a déclaré Boon. “Nous avons introduit des choses dans le genre des jeux de combat qui, je pense, les ont rendus plus courants. Mais en même temps, nous essayons de rendre notre prochain match meilleur. La combinaison de la poursuite de ce que nous avons fait et d’être satisfait de la façon dont il s’est avéré. “

Ces changements dans l’industrie n’étaient pas faciles. Boon a souligné que le retour au mouvement 2D était le plus grand ajustement qu’ils avaient à faire. Une fois que cela a été décidé, le studio a commencé à simplifier les entrées et les mouvements des boutons afin que tout le monde puisse les exécuter. Pourtant, Boon sait que ces changements doivent être faits avec soin, afin de ne pas aliéner les fans hardcore.

«Il y a toujours un équilibre et il y a toujours de nouveaux éléments que nous essayons d’introduire ou les gens auront l’impression de jouer déjà à votre jeu et ce sont des graphismes plus jolis. Donc nous voulons aussi changer ça. “