Les bâtiments sont vivants dans l’étrange sim de gestion de ville. Les bâtiments ont aussi des sentiments

Les simulateurs de villes existent depuis des décennies et, bien qu’ils couvrent toute une gamme de métropoles, de petits hameaux dont les habitants peuvent dédaigner dédaigneusement votre incompétence managériale, ils ont tous le même objectif:

Les bâtiments ont aussi des sentiments qui promettent d’inverser la formule en donnant vie aux bâtiments.

“Les joueurs doivent découvrir de nouvelles façons de répondre aux besoins de leur ville”, a expliqué le développeur Blackstaff Games.

C’est loin de SimCity, mais ça a l’air mignon, et peut-être un peu triste aussi.